ADECC : sécuriser les emplois culturels dans le Couserans (09)

L’Agence de Développement de l’Economie Culturelle du Couserans (ADECC) impulse avec le soutien de l’ADEPFO un programme de formation-développement visant à soutenir l'action culturelle dans le Couserans afin de sécuriser les emplois.

Le territoire du Couserans s’est engagé en 2010 dans une démarche permettant à ses acteurs culturels de travailler ensemble pour structurer, qualifier et développer une offre culturelle coconstruite. Un premier accompagnement de l’ADEPFO a permis de créer l’Agence de Développement de l’Economie Culturelle du Couserans (ADECC).

En 2018, les membres de l’ADECC se sont lancés dans une réflexion partagée afin de sécuriser un certain nombre d’emplois clés pour le développement culturel de son territoire. En effet, le travail engagé autour du développement culturel et de la structuration de ses acteurs a donné lieu à l’émergence d’une ressource territoriale à part entière. Des compétences rares ont pu se forger et s’incarner.

L’enjeu qui s’impose aux yeux des acteurs aujourd’hui est double et intimement lié :
- comment étendre et sécuriser ces compétences culturelles diverses et transversales dans un contexte général de fragilisation de l’action culturelle et de ses acteurs ;
- comment mieux activer cette ressource culturelle territoriale afin d’explorer les capacités de création d’activités (y compris en dehors du champ culturel stricto sensu) et de modèles économiques viables et durables. 

Pour concrétiser cette démarche et expérimenter des solutions, un programme de formation-développement proposé par l’ADEPFO vient d’être mis en place. De cette formation qui traitera ces enjeux, devra émerger une démarche-projet opérationnelle qui s’inscrira dans les valeurs portées par l’économie sociale et solidaire.

Le programme de formation-développement est piloté par Jean-Yves Pineau qui est directeur de l’association nationale « Les Localos – Collectif pour des projets en campagne, le développement local, l’autonomie et l’impertinence ». Ancien directeur du collectif « ville-campagne », il a travaillé notamment à la conception d’expérimentations en développement local et il est à l’origine de la modélisation de ce que l’on appelle aujourd’hui les politiques d’accueil et d’attractivité.

09930 localos

De gauche  droite : Philippe GUIONIE - Directeur de la Résidence 1+2 Photographie et Sciences à Toulouse, Nathalie FAUR - Sous-Préfecture de Saint-Girons, Charles PUJOS - Commissaire à l'Aménagement des Pyrénées, Michel MURO - Directeur de l'ADEPFO, Jean-Yves PINEAU - Directeur de "Les Localos", Denis PUECH - Maire d'Allières et Vice-Président de la Communauté de communes Couserans Pyrénées, Hélène ROUX - Directrice de la Culture, Sport, Éducation et Patrimoine au Conseil Départemental 09, Jean-François BRUNEL - Directeur du Pôle Culture Patrimoine à la Communauté de communes Couserans Pyrénées.

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.