Projet territorial de l'ex centre de vacances AZUREVA (32)

Lors du Comité de pilotage du 22 octobre 2020, plus d’une trentaine d’élus locaux, de membres de la Chambre d’agriculture et des métiers, ainsi que la Sous-préfète de Mirande, Delphine Grail Dumas, ou encore le Vice-président de la région Occitanie en charge du tourisme et du thermalisme, Jean-Louis Guilhaumon, se sont réunis pour suivre l’avancement du projet territorial, économique et environnemental autour de l’ex centre de vacances AZUREVA, à l’abandon depuis 2004, qui s’étend sur 17 hectares et accueillait jusqu’à 300 personnes l’été, racheté en 2019 par la mairie de Lagraulet du Gers.

La commune de Lagraulet du Gers a vu sa population presque doubler en 10 ans, grâce à une stratégie innovante combinant urbanisme durable, services à la population et accueil de porteurs de projets.

Ce nouveau projet communal est un projet de territoire, autour duquel un groupe de travail pluridisciplinaire s’est mobilisé, dans le cadre d’un accompagnement ADEPFO, démarré en février 2020. Il s’est baptisé le La’BIOr@toire en référence à l’engagement bio de la commune et la notion d’expérimentation. Parmi les conditions, qui forment désormais un début de cahier des charges, on retrouve la convivialité, l’identité, l’éthique, le bio ou encore l’optimisation des ressources.

Leur choix a été de ne pas proposer un projet mais de lancer un concours d’idées auprès des écoles et des universités. Trois ont répondu à l’appel : le master 2 Action locale et Projets de territoire du cursus Urbanisme et aménagement de l’université Jean Jaurès, l’Ecole nationale de Design de Paris et l’ENSGTI : école d’ingénieurs sur le génie des procédés et l’énergétique de Pau.

Pour les Lagrauletois, il est important que le projet qui va émerger soit en accord avec les valeurs qu’ils défendent et permette de retisser du lien dans un endroit convivial.

Ce laboratoire est un projet original et ambitieux dont les prochains développements méritent d’être suivis.

 

32370 0781

Jean-Louis Guilhaumon, Conseiller Régional Occitanie, Nicolas Méliet, Maire de Lagraulet du Gers et Président du Copil, Hélène Gaulier, Pilote éducatif ADEPFO

32370 0790

 

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.