Abbaye de Boulaur : structuration et développement des activités (32)

Le comité de pilotage de lancement s’est tenu le 8 juillet 2019 pour un accompagnement ADEPFO visant à structurer et organiser le projet pluriannuel mené par la communauté de l’abbaye de Boulaur.

32366 3Le comité de pilotage était présidé par M. Jean-Louis GUILHAUMON, Conseiller régional Occitanie et a rassemblé une trentaine de personnes, dont les 9 sœurs stagiaires de l’accompagnement, chacune exerçant une fonction au niveau des activités de l’abbaye.

L’abbaye de Boulaur, à 15 mn de Gimont, sur le Pays Portes de Gascogne, est une abbaye cistercienne du XIIème siècle inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques. Elle rassemble 25 sœurs dont la vie monastique est basée sur la Règle de Vie de Saint-Benoît, « Prie et Travaille ». La communauté entretient et fait vivre le monastère grâce à une exploitation agricole produisant du fromage et des confitures, commercialisés essentiellement dans la boutique créée sur le site de l’abbaye. Ces activités représentent 13 emplois Equivalents Temps Pleins. Ces activités sont complétées par des visites guidées de l’abbaye gratuites (7 000 personnes accueillies par an), une activité d’hôtellerie monastique (participation libre), l’organisation de chantiers de rénovation et d’accueil de jeunes.

La communauté a créé en mars 2019 l’association « Une grange cistercienne pour le XXIème siècle » afin de porter un important projet de développement de 2019 à 2021/2025.

Ce projet repose sur une refonte de l’exploitation agricole avec une forte augmentation des productions et donc la nécessité de vendre davantage, à moyens humains égaux et dans le respect des valeurs portées par la communauté. Une réflexion sur le repositionnement des activités liées à l’exploitation agricole (boutique, hôtellerie/tourisme, équipements nécessaires à l’accueil du public, mise en place de nouvelles activités autour de la transmission de savoir-faire artisanaux…) est nécessaire afin d’assurer la viabilité économique des activités.

L’accompagnement ADEPFO va être mené dans ces objectifs. Le comité de pilotage a assuré l’abbaye de son soutien et contribuera à la réussite du projet. Le comité de pilotage final, prévu en décembre 2019, présentera de nouvelles stratégies de développement et un plan d’action opérationnel.

32366 132366 2

Le comité de pilotage était présidé par M. Jean-Louis GUILHAUMON, Conseiller régional Occitanie, accompagné de Mme Fatma ADDA, Conseillère régionale Occitanie, de Sœur Emmanuelle, sœur abbesse de l'abbaye de Boulaur, de Mme Françoise CAZALÉ, conseillère départementale du Gers, de M. Jean-Pierre SALERS, Conseiller départemental du Gers, des représentants de différentes structures départementales et locales (Conseil régional, CDT Destination Gers, Chambre de Métiers, CCI, CAUE, Chambre d'agriculture, Pays Portes de Gascogne, CC et Office de tourisme Arrats-Gimone), de l'architecte et de la paysagiste et de 9 soeurs de la communauté, stagiaires de l'accompagnement ADEPFO et de Hélène GAULIER, pilote éducatif.

Mise en place d'une filière laines des Pyrénées en Comminges (31)

 Le 1er juillet 2019, s’est tenu à la mairie d’Arbas le comité de pilotage de lancement d’un accompagnement ADEPFO visant à structurer une filière laines des Pyrénées sur le Comminges.
Cette première rencontre a rassemblé une vingtaine de personnes. Elle s’est tenue en présence de Mme Sylvie SIMPSON Maire d’Arbas, de Mme Nathalie Rouch, maire de Herran et présidente du comité de pilotage ADEPFO, de M. François ARCANGELI, Conseiller régional et Président de la CC Cagire Garonne Salat, de représentants de structures institutionnelles et territoriales, et d’associations liées à la valorisation de la laine (filature de Niaux, boutique de Saint-Girons, AtouT laine…).
Les 6 membres de l’association Laines de Pyrène, stagiaires ADEPFO (éleveuses, feutrières, adhérentes) ont pu présenter leur projet reposant sur les constats suivants : les éleveurs de brebis ne valorisent pas leur laine, faute de circuit de transformation et de vente ; les démonstrations, stages et formations organisés par l’association laines de Pyrène depuis 2016 ont mis en évidence l’intérêt d’une micro-filature locale permettant de traiter des petites quantités de laine ; une dizaine d’éleveurs du Comminges et une dizaine d’éleveurs côté espagnol seraient interessés (une quinzaine d’emplois); la valorisation des laines du Comminges en circuit court dynamisera le territoire par la relance d’une activité à fort impact patrimonial (préservation et transmission de savoir-faire artisanaux).
L’accompagnement ADEPFO a pour objectif de structurer un projet lisible et viable économiquement, pouvant devenir un projet phare pour le Comminges et le futur Parc Naturel régional Comminges Barousse Pyrénées.

Les stagiaires ont pu expliquer le cycle de la laine, de la production à la vente. Les membres de l’association SIBADALAINE de la filature de Niaux ont expliqué les complémentarités entre la filature de Niaux et une micro-filature. La question du lieu d’implantation d’une micro-filature, conditionné par la présence d’un point d’eau, a été débattue. A ce stade du projet, les membres du comité de pilotage se sont accordés sur la pertinence de rechercher un ancien site à aménager. Ils ont également confirmé leur soutien au projet tout au long de l’accompagnement.
Rendez vous est pris fin 2019 pour le comité de pilotage de clôture de l’accompagnement ADEPFO.

31972 laine 31972 2 laine

Comité de pilotage de lancement en mairie d'Arbas le 1er juillet 2019, en présence de Mme Sylvie SIMPSON - maire d'Arbas, Mme Nathalie ROUCH - Maire de Herran et Présidente du Comité de pilotage ADEPFO, M. François ARCANGELI - Conseiller régional Occitanie, les membres du groupe de travail (stagiaires), des représentants de différentes structures (Conseil départemental 31, Pays du Comminges,  EDF "une Rivière, un territoire", association des Chambres de Métiers et de l'Artisanat des Pyrénées, association de la Barousse, association Sibadalaine pour la filature de Niaux, association Atout Laine de Haute-Garonne, boutique de laine de Saint-Girons), Claire ROMANES - Formatrice et Hélène GAULIER de l'Adepfo.

Diagnostic et consolidation des activités de l'Estanquet à Pailhès (09)

Le 24 juin se tenait le comité de pilotage de clôture du second accompagnement du Bistrot de Pays l’Estanquet à Pailhès.

09941 1

Un premier accompagnement ADEPFO avait permis de définir le modèle économique et de structurer la dynamique partenariale. En effet, ce lieu avait été acheté par la Mairie dans l’optique d’en faire un pôle multiservices et culturel afin de maintenir le lien entre les habitants du village et des hameaux environnants. En plus de l’activité de bistrot, il devait accueillir des événements culturels et festifs, organisés par les acteurs et les associations locales. Afin d’offrir une prestation professionnelle, le choix avait été fait d’employer du personnel qualifié (2,5 ETP salariés).

Dans la pratique, le modèle économique s’est avéré déficient en raison d’une exploitation reposant pleinement sur le salariat et d’une configuration du lieu imposant systématiquement la présence de 2 personnes.

Ce second accompagnement a permis de réaliser un diagnostic permettant de comprendre ce qui avait dysfonctionné (poids de la masse salariale trop important et marges brutes insuffisantes notamment) et le déploiement d’une démarche pour assurer une reprise dans les meilleures conditions. La vente du fonds de commerce va permettre de couvrir les dettes de la SCIC.

La reprise par un porteur de projet privé va imposer aux associations d’adapter leur utilisation de l’Estanquet. En effet, il conviendra de trouver un équilibre entre la rentabilité et la fonction sociale du lieu.

Des projets de collaboration sont déjà en vue avec le festival Terres de couleurs qui se déroulera cette année à Pailhès en juillet 2019, ainsi qu'avec la micro-brasserie Co-Hop.

09941 2

Étaient présents à ce comité de pilotage de clôture : Alain BOULANGER, Joëlle SORIA, Émilie RENÉ, Michel MURO (Directeur de l'Adepfo), Didier PELOFFI (CCI 09), Sophie COSTESÈQUE, Aline DEGEILH, Denis PAGÈS (CC Arize-Lèze), Mathieu CRUÈGE (Directeur du PNR Pyrénées Ariègeoises) et Yvon LASSALLE (Maire de Pailhès) qui prend la photo. 

09941 4

Les repreneurs : Loyola ROSA et Camille TRIBÈCHE encadrent le Maire de Pailhès, Yvon LASSALLE. 

Structurer l’offre culturelle du Pays Lauragais (31, 11, 81)

Le Lauragais : un territoire avec une forte identité culturelle et un patrimoine remarquable à valoriser

31358 1

Le PETR du Pays du Lauragais se situe à cheval sur 3 départements (la Haute Garonne, l’Aude, le Tarn) et dispose d’un patrimoine riche et diversifié (Canal du Midi, abbayes, villages typiques, catharisme, route du cassoulet, route du pastel, savoir-faire artisanaux…).

La culture a été identifiée comme étant un axe majeur du développement du territoire dans le cadre du GAL (Groupe d’Action Locale) « Terroirs du Lauragais », mais l’offre culturelle reste diffuse et peu coordonnée malgré les actions des nombreux acteurs culturels publics, associatifs et privés.

La commission culture et patrimoine du PETR a réalisé un diagnostic partagé en 2016. En parallèle, le PETR s’est engagé dans une candidature au label « Pays d’Art et d’Histoire », offrant un cadre structurant pour développer un véritable projet culturel concerté à l’échelle du territoire.

Fort de ces retours d’expérience, un groupe d’une dizaine d’acteurs culturels a souhaité s’engager dans un accompagnement ayant pour objectif de co-construire un projet de développement culturel autour d’actions concrètes à destination de tous les publics du territoire.

L’accompagnement de 9 mois a réuni un groupe multi acteurs de 12 personnes très mobilisées (11 stagiaires ADEPFO pour la Haute-Garonne et l’Aude et 1 stagiaire ADEFPAT pour le Tarn). 

Les résultats et les propositions ont été présentés lors du comité de pilotage final du 21 juin 2019, en présence de Mme Hélène GIRAL, Présidente du Comité de pilotage en sa qualité de Conseillère régionale Occitanie :
- un diagnostic culturel de territoire actualisé
- un recensement des acteurs culturels sur chaque territoire des 4 Communautés de Communes
- un premier aperçu de la fréquentation culturelle sur le territoire 
- un catalogue de 26 mesures opérationnelles et de leurs conditions de mise en œuvre (feuille de route), regroupées autour de 3 grands axes : Soutenir les acteurs et développer les coopérations culturelles ; Mettre les publics au cœur des actions culturelles ; Etre identifié comme un territoire culturel dynamique et attractif.

Les déclinaisons opérationnelles des 3 axes ont permis aux élus et aux partenaires institutionnels de mesurer la mobilisation des acteurs culturels sur cet accompagnement et leur motivation à construire une dynamique culturelle attractive et concertée.

Le PETR du Pays Lauragais a acté la poursuite du travail réalisé dans le cadre de l’accompagnement dont une première action concrète, l'organisation d’un Forum culturel sur le territoire associant tous les acteurs.

 

31358 2

Comité de pilotage final du 21 juin 2019

31358 4

Festival Fantaisies Populaires 2017 Crédits photo : Benoît Riff

Développement et valorisation de l'Espace Nordique d'Issarbe (64)

Issarbe (1450 m d'altitude) est un site montagnard situé sur la commune de Lanne-en-Barétous. Il couvre un territoire d'environ 200 hectares.

64959 2


Il s'agit principalement d'un espace dédié à la pratique du ski de fond et de raquettes où l'on trouve, cependant, différents types d'activités en toutes saisons : parapente, VTT, randonnées, événements trail. 
Par ailleurs, le site abrite une activité pastorale ancestrale.

L'espace montagnard est, par conséquent et depuis longtemps, le lieu où différents usages se côtoient.

 

Le Conseil d'Administration de l'ADEPFO réuni à Toulouse le 12 mars 2019 a voté favorablement pour accompagner les acteurs de cet espace montagnard exceptionnel. 

Ainsi l'accompagnement mis en œuvre au moyen d'une formation-développement spécifique a pour but d'engager le territoire dans une réflexion stratégique, ouverte et concertée faisant du site d'Issarbe un moteur supplémentaire pour la commune et, plus largement, pour le Haut-Béarn (en matière sportive, pastorale et en matière de valorisation : productions locales, spécificités naturelles et environnementales, etc.). 

Cette formation structurante sera suivie par un Comité de Pilotage, véritable plateforme partenariale, regroupant élus et acteurs de la montagne. Il sera présidé par M. Bernard Uthurry, Vice-Président de la Région Nouvelle-Aquitaine et Vice-Président de l'ADEPFO.

 

 64959 1

 

 64959Issarbe

 

 

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.