Salon de l'agriculture paysanne et durable LURRAMA 2019

Du 8 au 10 novembre 2019 se tenait la 14ème édition du salon LURRAMA (Terre-Mère en langue basque) à Biarritz.

L'objectif de ce salon, comme chaque année, est de promouvoir une agriculture soucieuse des consommateurs-trices, de l'environnement et des paysans eux-même. Près de 600 bénévoles assurent le bon déroulement de Lurrama sur un espace de 6 000 m² où se tiennent expositions, animations, repas gastronomiques et conférences. La thématique de l'édition 2019 portait largement sur les enjeux climatiques. Ainsi, l'ensemble du salon fut organisé en conséquence autour :
- d'un espace dédié aux animaux et aux filières locales : la vache Pirenaica, la vache Béarnaise, les brebis Sasi Ardi et Manex-tête-noire, le Porc basque, les Pottoks ou encore les Ânes des Pyrénées...etc,
- d'un espace consacré aux producteurs réunis au sein d'un marché fermier venant principalement du massif des Pyrénées, où les consommateurs, visiteurs, pouvaient à la fois échanger avec les paysans et/ou acheter des produits locaux : pommes, cidre, miel, safran, fromages, plantes aromatiques et médicinales, légumes, porc Kintoa, produits laitiers, maïs Grand Roux Basque, vins d'Irouléguy, piment d'Espelette, confiture de Cerises, etc.
- et d'un espace « Conférences »  portant sur des questions liées au climat : « un élevage compatible avec le climat », « les pratiques agricoles : ici et maintenant » ou encore « Climat et biodiversité : notre alimentation en jeu ».

Par ailleurs, comme chaque année, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives. Ainsi, après l'Auvergne en 2016, Provence-Alpes-Côte-d'Azur en 2017 ou Poitou-Charentes en 2018, une délégation de Navarre était présente cette année, pour faire découvrir les richesses de son territoire, ses produits ainsi que pour parler des différentes actions innovantes qui y sont menées.

L'ADEPFO était invitée à participer au lancement de cette nouvelle édition et y était présente avec enthousiasme.

 Lurrama2019 0

Lurrama2019 1

Ânes des Pyrénées

Lurrama2019 2

Porcs basques

Lurrama2019 3

Brebis Sasi ardi

Lurrama2019 4

Vaches Pirenaica

Lurrama2019 5

Espace Producteurs - Productions navarraises

Lurrama2019 6

Espace Producteurs - Marché Fermier

35ème congrès de l'ANEM

La 35ème édition du Congrès annuel de l'Association des Élus de Montagne (ANEM) s'est tenue les 17 et 18 octobre 2019 au Pays Basque.

Plus de 500 élus issus de tous les massifs se sont réunis pendant deux jours afin de débattre sur des problèmatiques essentielles pour le territoire montagnard. Trois points étaient à l'ordre du jour : l'agro-pastoralisme dont le modèle doit être préservé avec une place centrale pour l'homme, la couverture numérique de la montagne avec le bilan du déploiement du très haut débit fixe et mobile ainsi que les perspectives de la 5G et enfin les atouts de la montagne en matière touristique.

En réponse à la présidente, Annie GENEVARD, qui l'a interpellée sur la place de la montagne dans la nouvelle Agence Nationale de Cohésion des Territoires (ANCT), la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline GOURAULT, a reconnu une évidence à ses yeux : les territoires de montagne ne sont pas comme les autres et annoncé que les commissariats de massif seraient confortés au sein de l'Agence.

Consulter le communiqué de presse

A l'occasion du Congrès, un certains nombre de producteurs locaux étaient présents, tous ayant bénéficié d'un accompagnement de l'ADEPFO au cours de leur création.

ANEM 44

Au cours des débats sur la prédation, intervention d'Alain NAUDY, Vice-Président du Conseil Départemental d'Ariège.

ANEM 85

Jean-Jacques LASSERRE, Président du Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques, Jean-Pierre MIRANDE, Conseiller départemental des Pyrénées-Atlantiques, Michel MURO, Directeur de l'ADEPFO.

ANEM 47

Gérard ROUX, Directeur du service de développement économique et des territoires à la Chambres des Métiers de l'Ariège, Michel MURO, Directeur de l'ADEPFO.

ANEM 79

Didier RICOU, Chambre des Métiers de Saint-Gaudens, François GRIJALVA et Maryline DELOIS, verriers du Mont-Royal, Chloé PRETECEILLE, peintre en décors.

Le Comminges, un territoire riche de son patrimoine, de ses habitants, de sa culture et de ses paysages

A l'occasion de la fête de la pomme qui s'est tenue à Sauveterre-de-Comminges les 19 et 20 octobre 2019, étaient présents notamment l'écomusée Cagire-Pyrénées, projet accompagné par l'ADEPFO, ainsi que l'association de création du PNR Comminges Barousse Pyrénées.

 2019 pomme2

2019 pomme1

Michel MURO, directeur de l'ADEPFO, aux côtés de Philippe TERRANCLE, directeur de l'association de création du PNR Comminges Barousse Pyrénées et de Malika BORDES-BOUDELLAL, formatrice qui est intervenue notamment dans le projet de l'écomusée Cagire-Pyrénées. 

Assemblée Générale de l'Adepfo

La dernière Assemblée Générale de l'ADEPFO s'est tenue le mercredi 9 octobre 2019.

À l'issue de cette Assemblée Générale, un Conseil d'Administration a validé le renouvellement des membres du Bureau de l'Adepfo, l'examen des projets de stages à venir, ainsi que le vote des statuts de l'association de préfiguration de la future Agence des Pyrénées.

 

AG2019 1

L'Assemblée générale s'est tenue en présence de R. Barrau et M. Muro, respectivement président et directeur de l'Adepfo, encadrés à leur droite par J. Duvin, vice-président et A. Busselot, Commissaire-adjointe du Massif des Pyrénées, et à leur gauche J. Carmona, conseillère régionale Occitanie, R. Berdou, trésorier-adjoint et G. Casteras, trésorier.

AG2019 2

 A noter également la présence d'Émilie Dutoya, conseillère régionale Nouvelle-Aquitaine, Christine Tequi, vice-présidente du conseil départemental de l'Ariège et vice-présidente de l'Adepfo, Hélène Rozis-Lebreton, conseillère départementale du Gers et M. Garcia, vice-président du PNR des Pyrénées Catalanes. Étaient présents, comme toujours, J. Vaquié, B. Debourbe et J. Duvin (déjà cité).

AG2019 4

AG2019 3

Conseil d'administration du 20 juin 2019

Ce Conseil d'administration a permis de valider les comptes en vue de l'Assemblée Générale qui se tiendra à la rentrée.

Il a également permis d'examiner de nombreux projets qui avaient reçus un avis favorable des Comités Techniques.

Parmi les projets présentés, il y avait : Co-Hop : création d'une micro-brasserie artisanale à Pailhès (09) ; structuration d'une micro-filière de l'abeille noire en Pays Basque (64) ; développement de la marque Porc noir de Bigorre (65) ; structuration de la démarche territoriale de développement de la vallée du Llech (66) ; mise en place d'une filière Laine des Pyrénées en comminges (31).

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.