La start-up Ogoxe nommée aux trophées de l'avenir Europe 1

Cinq start-up sont nommées dans la catégorie "Coup de cœur des auditeurs" dans le cadre des Trophées de l’Avenir Europe 1.

Parmi elles, l'entreprise Ogoxe, qui a bénéficié d'un accompagnement par l'ADEPFO en 2018.
Voter pour cette entreprise

Basée à Saint-Laurent-de-Neste, cette société a développé un détecteur de crues. Cet objet connecté s'adresse aux collectivités locales, aux particuliers et aux entreprises afin d'assurer une meilleure prise en charge des évacuations en cas de crues d'un cours d'eau.

Développé par des ingénieurs, il a déjà remporté plusieurs prix (Trophées de l'économie numérique et Montagnards de l'innovation en 2016, Futurapolis 2017, Solar Impulse 2018).

En savoir plus sur l'accompagnement par l'ADEPFO

Aller sur le site de l'entreprise

Décès d'André Rouch

J'ai la grande tristesse de vous annoncer le décès de Monsieur André ROUCH, un élu de la montagne très engagé pour son territoire, toujours présent et très pertinent lors de ses interventions dans nos instances, en tant que vice-président de l'ADEPFO.
Aujourd'hui nous perdons un ami.
Le président Roger BARRAU, les membres du Conseil d'Administration et toute l'équipe de l'ADEPFO présentent leurs sincères condoléances à sa famille.
Michel MURO

Assemblée générale du 13 décembre 2018

122018 ag1

L’Assemblée Générale de l’ADEPFO s’est déroulée le 13 décembre 2018.

Le président, Roger Barrau, a évoqué à cette occasion le projet de modernisation de la loi montagne, adopté par le parlement en décembre 2016.

Pour compléter ce cadre législatif, il a rappelé que les Régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine ont initié des démarches innovantes pour faciliter le développement de leurs territoires de montagne. La Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a souhaité créer un Parlement de la montagne avec pour objectifs de fédérer la communauté montagnarde et construire en concertation le plan montagne à l’échelle régionale. Leprojet du futur « Plan montagne Occitanie », présenté le 29 novembre 2018, comprend 8 axes et 40 actions. Dans l’axe 2 intitulé « une montagne qui éduque, forme et emploie » la Région Occitanie affirme clairement son soutien à la formation-développement et à ses 2 opérateurs que sont l’ADEFPAT et l’ADEPFO.

La Région Nouvelle-Aquitaine, en lien avec l’Etat et le département des Pyrénées Atlantiques, a élaboré un « Plan montagne 64 ». Il comprend 2 axes qui sont déclinés en 4 volets stratégiques : le maintien et la création d’emplois dans un contexte de mutations économiques et sociales ; la préservation et la valorisation des patrimoines ; le décloisonnement des acteurs, des filières et des territoires ; la mise en place des nouveaux partenariats.

Ces initiatives séparées des 2 Régions ne doivent pas leur faire délaisser la dynamique interrégionale impulsée en partenariat avec l’Etat qui a conduit à l’élaboration de la Convention Interrégionale de Massif des Pyrénées et au programme opérationnel Interrégional FEDER dédié aux Pyrénées.

L’ADEPFO doit, quant à elle, trouver sa place dans ces différents dispositifs afin de continuer avec sa propre méthode de formation-développement à accompagner les porteurs de projet et les initiatives favorisant le développement d’activités structurantes et innovantes sur le Massif. Elle doit continuer à être souple, agile et réactive de façon à conserver les caractéristiques qui ont fait son succès depuis presque 40 ans.

122018 ag2

Plénière du Parlement de la montagne

Le jeudi 29 novembre, à Saint-Girons, Carole DELGA Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerrannée, a dévoilé le projet de Plan montagne d'Occitanie à l'occasion d'une réunion plénière du Parlement de la Montagne. Ce plan comprend 8 axes déclinés en 40 mesures, parmi lesquelles le soutien à la Formation-Développement.
A l'issue de cette présentation, elle a visité le hameau des artisans d'art de Peyruc à Clermont (09), qui font l'objet d'un accompagnement par l'ADEPFO.

09939clermont
Dans la boutique des artisans de Clermont, de gauche à droite : Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie Pyrénées-Méditerrannée, Richard Wagner, tapissier d'ameublement, Kamel Chabli, vice-président de la Région Occitanie Pyrénées-Occitanie, Michel Muro, directeur de l'ADEPFO, Alex Mirouze, Maire de Clermont.

09939 mauret
Carole Delga en compagnie de la famille Mauret, présentant les croustades et meringues de Clermont.

Participation au premier salon TAF

Le 8 novembre 2018, l'ADEPFO a participé au 1er salon TAF, Travail-Avenir-Formation, du Comminges, organisé par la région Occitanie. Ce salon, ouvert au grand public, s'est tenu à Saint-Gaudens au Parc des Expos de Villeneuve de Rivière. Pour la 1ère fois, une cinquantaine d'entreprises, une soixantaine de structures d'enseignement ainsi qu'une trentaine de structures liées à l'emploi, à l'orientation, à la formation et à la création ont été rassemblées dans le même espace durant une journée.

L'ADEPFO, un des partenaires de la création et du développement des entreprises du département de la Haute-Garonne depuis 37 ans sur le massif des Pyrénées et depuis 17 ans sur les espaces ruraux, était intégré à l'espace Création d'entreprises.

La participation à cette journée a permis de rencontrer plusieurs chefs et cheffes d'entreprises en devenir, dont certains et certaines pourraient bénéficier d'accompagnements ADEPFO ultérieurement.

Cette rencontre a également permis de rencontrer les partenaires de la création sur le Comminges et au niveau de la région Occitanie, renforçant ainsi les synergies existantes depuis de nombreuses années.

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.