Nouvelle étape pour la future Agence des Pyrénées

Futur outil dédié au développement des Pyrénées, l’Agence des Pyrénées verra le jour le 1er janvier 2021. Elle regroupera l'Association de Développement des Pyrénées par la Formation (ADEPFO), le Comité Interrégional de Développement et d'Aménagement des Pyrénées (CIDAP) et la Confédération Pyrénéenne du Tourisme (CPT).

Une réflexion est actuellement menée sur ses futures missions et objectifs au travers de l’association de préfiguration, présidée par John Palacin, conseiller régional et rassemblant dans son conseil d’administration les Régions Occitanie et Nouvelle Aquitaine, les 6 Conseils départementaux du territoire, les stations de montagne ainsi que l'ADEPFO, le CIDAP et la CPT, et soutenu par le Commissariat à l’Aménagement des Pyrénées.

Ce lundi 2 mars, une quarantaine d’élus locaux et acteurs du massif se sont réunis pour travailler à la définition des missions de la future Agence des Pyrénées, au travers de 4 ateliers dont les thèmes étaient : « la formation, le développement et l’ingénierie", « l'attractivité, la promotion, la communication et l'observatoire touristique », « le numérique », « la gouvernance et les partenariats ».

 0 seminaireAP

La Commissaire à l'Aménagement du Massif, Delphine Mercadier Mouré, a fait la restitution de l'atelier "Formation, développement et ingénierie" qu'elle animait, devant les élus et acteurs du Massif, ainsi que John Palacin, président de l'association de préfiguration.

Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.