Le mot du président

POUR UN NOUVEL ELAN DE LA MONTAGNE

Territoire exceptionnel, vivant et attractif, la montagne méritait un encadrement législatif rénové. En effet, la loi montagne de 1985 avait besoin d’être toilettée et adaptée aux changements sociétaux intervenus depuis trente ans. Cette réécriture a été faite et elle a été adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale. La pluriactivité sera socialement mieux protégée, mieux organisée ; les saisonniers seront mieux logés et mieux formés. Les compétences du tourisme resteront aux stations et des aides à la réhabilitation des hébergements de loisirs seront accordées. Les indemnités de compensation de handicap revalorisées soutiendront l’activité pastorale tandis que l’aménagement forestier sera facilité. Les parcs seront renforcés dans leur rôle de préservation de la nature et de la tranquillité. Voilà pour les grands principes qui se déclineront en mesures concrètes à partir de 2017.

Nous ne pouvons que nous en réjouir. Ce regain d’intérêt législatif, vient étayer ce que l’Adepfo constate, stage après stage : les Pyrénées sont des territoires d’entreprises et d’innovation. Les exemples présentés dans ce nouveau numéro d’Objectif Pyrénées sont exemplaires et prouvent la richesse et la diversité des projets et la motivation et l’enthousiasme de leurs porteurs. Ils montrent aussi que beaucoup sont des jeunes actifs ou des jeunes innovateurs. La formation-développement leur apporte les compétences complémentaires à la réussite de leur projet.

Formation-développement que nous avons jugé bon de vous présenter à nouveau, dans un encart synthétique, joint à ce numéro. N’hésitez pas à vous faire les ambassadeurs de cet outil de développement, qui a largement fait la preuve de son efficacité au service des territoires de montagne ou ruraux.

Nous avons aussi engagé un partenariat avec la Confédération Pyrénéenne du Tourisme et donné la parole à Jean Canal, son directeur. Ce partenariat concerne le Contrat de destination,  vaste opération de promotion internationale des Pyrénées. L’Adepfo y trouvera toute sa raison de participer pour former les porteurs de projet touristiques et les structures qui concourent à la qualité de l’accueil et des services.

C’est parce que la spécificité de la formation-développement est d’apprendre à mieux coopérer qu’elle est, et sera plus encore demain, indispensable au développement économique et social de nos territoires. 
ROGER BARRAU
Président de l’ADEPFO
Née en 1981, l'ADEPFO a mis en place dans les Pyrénées un système innovant de formation-développemen sous forme d'un accompagnement aux porteurs de projet avec un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette formation non-diplômante consiste à accompagner les porteurs de projet tout au long de la création de leur activité, en les aidant dans la définition de leur projet et de leurs besoins, ainsi que dans le choix de leurs formations et des recherches de financement.

Pour cela, un conseiller en Formation-Développement (ou pilote éducatif) va évaluer les chances de réussite du projet et vérifier sa conformité avec les politiques plus générales de l'Europe, de la France et de la Région concernée. Le conseiller va rechercher ensuite dans la micro-région des personnes représentatives, regroupées au sein d'un Comité de Pilotage ou Groupe d'Appui au projet, qui soutiendront le projet et lui confèreront sa légitimité territoriale favorisant une meilleure insertion locale.

Il détermine les compétences nouvelles à acquérir et effectue un travail complet d'ingénierie (pédagogique et financière). Il choisit ensuite les consutlants-formateurs adaptés au projet.

Ces formations permettent d'implanter des activités totalement en adéquation avec le tissu économique local, d'où l'intérêt d'en étudier les contenus, afin d'en faire ressortir une première caractérisation des activités dans le massif pyrénéen.